mercredi 5 novembre 2008

Obama : 52, McCain 48, Moi : 66.666666666 ....

Deux loosers sur trois de bon. Si on peut même plus compter sur les bouseux de l'Indiana et les vieux racistes de Floride ...

Feront tous pour me faire chier.

Donc, ca y est, le peuple à parlé, et a porté aux plus hautes fonctions un homme aux origines métissées, une bête de scène à l'acharnement indéniable, porté par plus de 52% des suffrages :



Ah non, pouf pouf. Je me suis trompé. Je voulais dire : le peuple a choisi un homme de gauche, qui saura porter les valeurs d'humanité et de solidarité sociale, et assurer aux générations futures un avenir meilleur :



Ah, mais c'est pas possible, ça veut pas marcher aujourd'hui. Bon, mais sinon, vous avez vu les images de liesse populaire, le bain de foule, la jeunesse qui chante ?



Bon, allez, trève de pessimisme facile. De toute façon, l'echec de mon tiercé est bien la preuve qu'il ne faut jamais se fier au désespoir : on est souvent déçu. Je pourrais faire du mauvais esprit, rappeller que le Président Obama (vous avez le droit de relire 'Président Obama' si ça vous fait du bien, mais soyez gentils, nettoyez après) a hérité d'une économie en ruine, de deux guerres et de Paris Hilton. Je pourrais regretter la future disparition de Sarah Palin, qui fournissait quand même plein de matos à John Stewart.

Mais bon, de la merde, en vrai, je préfère largement passer les prochains jours dans un monde où c'est Barack Obama qui gouverne les US - plus exactement, qui *va* gouverner les US. C'est sa meilleure période : un état de grâce ou il ne peut pas encore faire de conneries. A partir de janvier, ça se gâte, mais il a le temps, d'ici là ...

Une question rigolote, c'est "est ce que les américains ne viennent pas d'élire leur Sarkozy, c'est à dire une pure bête de comm ?". Bien sur , je pourrais dire que c'est un sophisme scandaleux (en logique, même floue, "Sarkozy est une bête de comm" ET "Obama est une bête de comm" n'implique pas "Obama égale Sarkozy"), mais ça serait pédant, et corriger un sophisme par de la pédanterie, c'est pas le genre de la maison. Quoique...
Non à mon avis, il n'ont pas élu leur Sarkozy parce qu'à la différence du notre, leur candidat n'était pas aux manettes du pays depuis cinq ans. Attention : je suis sûr que les plus assidus lecteurs de Courrier International sont capables de me sortir vingt kilos de casseroles dans la courte carrière de sénateur de l'Illinois. Mais enfin, que voulez vous, j'ai plus d'indulgence pour les gens qui croient les discours d'Obama sur la question raciale que les élans jauressiens du moralisateur-du-capitalisme-à-talonnette. Sûrement que je me trompe (c'est la mode), et sûrement que c'est tant mieux qu'on m'ai pas demander mon avis dans cette élection.

Alors en vrai : bon courage à lui, bonne chance, qu'il essaye d'arranger un poil l'économie, de ne pas foirer trop de guerres, de ne pas se faire tuer, de laisser ses stagiaires tranquilles, de faire revenir Jack Bauer, de filer un poste à Paris Hilton pour services rendus pendant la campagne, qu'il ne blanchisse pas trop et surtout, surtout, qu'il ne décoive pas.

Sinon cette éléction a quelques autres effets rigolos : on a retrouvé Rama Yade sur les plateaux télés (et on se demande bien pourquoi), Harry Roselmack est invité partout (et on se demande bien pourquoi), et je suis sûr qu'à la prochaine éléction tous les partis auront un colistier martiniquais. Sinon, pendant ce temps là, Brice fait un sommet sur l'immigration, et comme il a le sens de l'humour, il l'organise ... à Vichy. http://fr.news.yahoo.com/2/20081103/video/vfr-sommet-immigration-incidents-vichy-3837155.html

"Nan, il oserait pas quand même ?", dites vous ? Of course, yes.

He can.

PS : un pari est un pari, tous les copains toulousains (et pas toulousains, du reste) qui me mêttent un commentaire avant demain soir 19H on le droit de venir boire un bière demain soir 19H (Je paye au moins celles des jolies filles). Vive la loose.

5 commentaires:

  1. Bah ça alors, je suis pas là ce soir. Mais je l'aurai ma bière, je l'aurai

    Benji

    RépondreSupprimer
  2. Si je peux me permettre, tu aurais pu être encore plus pessimiste: un métis afro-américain à la tête d'un pays qui a vu naitre le KKK et la NRA, ce n'est pas un président, c'est une cible.

    Tiens, je me demande si le crawler d'Échelon va tagger ton blog comme offensif envers les US :)

    Pour la bière, tu fais aussi les livraisons UPS :D ?

    RépondreSupprimer
  3. C'est petit ce moyen de compter tes visiteurs... Bon, et ça marche pour un coca aussi ?:)

    RépondreSupprimer